In Memoriam
Accueil    L'AMOPA    Ils nous ont quittés    André PERRIER

ILS NOUS ONT QUITTÉS

ANDRÉ PERRIER
M. André Perrier, agrégé, ancien membre du
Conseil d'administration de l'AMOPA de 1988 à 2012.
Décédé le 25 juillet 2017

Dernière mise à jour le 13 octobre 2017

André Perrier (1929-2017)


Ancien membre du Conseil d'administration de l'AMOPA (1988-2012), M. André PERRIER nous a quittés en juillet 2017.
Né au Poujol-sur-Orb (Hérault) le 23 septembre 1929, M. PERRIER étudie à la Faculté des Sciences de Montpellier. Licencié de mathématiques, il enseigne dans les lycées de Nîmes, Pézenas, Béziers, Bédarieux, puis au lycée Chaptal de Mende. Il est reçu au CAPES et enseigne dans la classe de mathématiques élémentaires. Il y accomplit toute sa carrière, promu agrégé en 1983. Il collabore à la mise en place des nouveaux programmes de mathématiques dans l'académie de Montpellier.
Voici des extraits de l'hommage que lui a rendu, pour ses obsèques, le 28 juillet 2017, M. Philippe COGOLUÈGNES, Président de la section de la Lozère :

« [...] Pour parler des Palmes académiques et de l'action d'André PERRIER, il faut revenir tout simplement à son parcours professionnel d'enseignant. [...] Issu d'un milieu modeste dans l'Hérault, rigoureux et structuré, André PERRIER a naturellement embrassé très tôt la carrière de professeur de Mathématiques en tant qu'adjoint d'enseignement au Lycée Chaptal, dans la fin des années cinquante. Ayant rencontré Janine, qui deviendra son épouse, il ne le quittera plus jusqu'à sa retraite en 1989 après avoir accédé au corps des certifiés puis à celui des agrégés par promotion interne tant son expertise était connue et reconnue. Combien de jeunes mendois ont subi son exigence pendant que leurs familles saluaient son engagement sans faille au service d'une discipline qu'il voulait première et prioritaire. Il fut d'ailleurs sollicité par les corps d'inspection pour être formateur en Mathématiques modernes avec l'IREM. Ses joutes orales en Conseil de classe avec ses collègues restent mémorables tant il défendait avec passion l'excellence du parcours que permettait de construire la réussite de ses élèves en Mathématiques. Nombre d'entre eux lui doivent leur mention Bien ou Très bien au Bac et leur orientation en classes préparatoires scientifiques.

[...] Nous sommes en 1981, et André PERRIER assumera cette présidence jusqu'en 2012, durant donc plus de trente ans sans interruption. Il fédèrera autour des valeurs républicaines ses collègues enseignants ainsi que les membres de l'administration et des établissements lozériens dont nombre d'entre eux siègeront à ses côtés au sein du Conseil d'administration de la section de la Lozère de l'AMOPA. Conférences, actions de solidarité pour les élèves d'ici ou d'ailleurs. Sorties culturelles de proximité ou à la rencontre des régions. Ces sorties issus de contacts, souvent construits avec l'aide discrète mais précieuse de Jeanine, son épouse, témoignaient de partenariats amicaux avec les collègues des AMOPA des quatre coins de France rencontrés lors des Congrès nationaux ou d'illustres pairs tel que M. NOUVEL, Inspecteur d'académie en Lozère avant de regagner sa Dordogne préférée.
On doit aussi à André PERRIER d'avoir installé et maintenu, durant toute sa présidence et bien après, une relation privilégiée avec la préfecture et l'inspection académique permettant l'organisation conjointe et solennelle dans la Salle des fêtes du département de la cérémonie annuelle de remise des diplômes et médailles aux nouveaux récipiendaires dans l'Ordre des Palmes académiques ». Elevé au grade de commandeur sur proposition du Président national de l'AMOPA, Jacques Treffel (2001), il siégea de nombreuses années au Conseil d'administration national. Il sut mettre en valeur le département au travers d'articles dans la Revue de l'AMOPA et en permettant aussi au Préfet MOURIER d'être accueilli au sein de l'Ordre dans les années quatre-vingt-dix lors de son mandat en Lozère. au moment où nous sommes réunis pour accompagner une dernière fois André PERRIER, au nom du Conseil d'administration et de tous les membres présents ou représentés de l'AMOPA de la Lozère, j'adresse à Jeanine, son épouse, à ses enfants et petits-enfants ainsi qu'à lui-même, au nom de l'Education nationale en général et de l'Ordre des Palmes académiques, en particulier, nos remerciements les plus sincères et toute notre amitié, durablement ».


RECHERCHE
PAR MOT CLÉ






DERNIÈRES
MISES À JOUR


 Contact   
Contacts
    Secrétariat
    Responsable site
    Webmestre

Taille
du texte







  Mentions légales   Plan du site   Liens      Internet Explorer    FireFox, Chrome & Safari

  ©  AMOPA tous droits réservés, textes et photos
Site optimisé pour une résolution graphique de 1024 x 768 et +
Testé avec Internet Explorer 7 et +, Firefox, Chrome & Safari (dysfonctionnements avec Opera).


 Retour en haut de page   Haut de page